À Lille, l’artiste Vincent Lelièvre ajoute une chapelle Sixtine à son œuvre

Il y a 1 mois 90

Sollicité par l’immobilière Mozart Investissement, le créateur de la « little house » a dessiné une fresque haut perchée sur le plafond du couloir d’un immeuble rénové se nommant, ça ne s’invente pas, le Chœur le Lille. Michel Ange est revenu.

Par Frédérick Lecluyse | Publié le 29/07/2021

Vincent Lelièvre en plein travail. «J’ai aimé ce challenge», dit l’artiste qui va enchaîner une nouvelle commande à La Madeleine.

Vincent Lelièvre en plein travail. «J’ai aimé ce challenge», dit l’artiste qui va enchaîner une nouvelle commande à La Madeleine.

L’artiste de la Renaissance italienne, Michel-Ange, a commencé à peindre les fresques qui décorent le plafond de la divine chapelle Sixtine, au Vatican, en 1508. L’histoire, enfin l’histoire locale retiendra – au moins par ces modestes lignes – que l’artiste Vincent Lelièvre a, lui en 2021, apporté sa fine touche graphique à la renaissance d’un bel immeuble ancien situé rue Gombert, à deux pas de la préfecture. L’inspiré créateur du tableau little house, cette bicoque minuscule s’opposant à la masse urbaine des gratte-ciel, a en, effet, été sollicité par le groupe immobilier Mozart...

Article

Pour lire la suite de cet article :

Abonnez-vous à partir de 1€ à notre offre numérique.

Sans engagement de durée.

En profiter

Lire la Suite de l'Article