JO Tokyo 2021 (boxe) : Mourad Aliev ne veut pas porter l’héritage

Il y a 1 mois 191

- Réservé aux

Le Ronchinois entre en piste, ce jeudi matin (5 h 50), face au Tadjik Siyovush Zukhurov, dans une catégorie (super-lourds) que Tony Yoka avait portée au sommet, à Rio.

Par Frédéric Retsin | Publié le 27/07/2021

Le Ronchinois entre en piste face au Tadjik Siyovush Zukhurov, dans une catégorie (super-lourds). PHOTO FLORENT MOREAU

Le Ronchinois entre en piste face au Tadjik Siyovush Zukhurov, dans une catégorie (super-lourds). PHOTO FLORENT MOREAU - VDNPQR

Mourad Aliev a les épaules larges. C’est d’ailleurs un peu pour ça, pour ses deux mètres et une envergure d’aigle de l’Oural, que le staff de l’équipe de France a décidé de l’emmener dans les bagages pour Tokyo. Mais pas que…

Du haut de sa stature, le Ronchinois licencié à Hénin-Beaumont dépasse l’ensemble de la délégation française (Teddy Riner excepté) et il devra supporter – bien malgré lui – la comparaison et le poids du parcours qui avait mené son prédécesseur dans la catégorie reine (super-lourds), le Parisien...

Article

Pour lire la suite de cet article :

Abonnez-vous à partir de 1€ à notre offre numérique.

Sans engagement de durée.

En profiter

Lire la Suite de l'Article